Arrivé au début du mois de mars, Adrien a rejoint l’équipe du DAHLIR dans le département du Puy-de-Dôme.


Ce que tu es au sein de l’association DAHLIR ?

Chargé d’accompagnement dans le département du Puy-de-Dôme

 

Ce que tu fais au DAHLIR ?

Mes missions sont plutôt axées sur le dispositif DAHLIR Insertion

Chaque semaine, je propose à des résidents des CHRS ANEF et CHRS CCAS de participer à une séance d’activité physique adaptée. 

L’objectif est les sensibiliser au bien-être procuré par l’activité physique, leur faire découvrir différentes activités physiques et sportives pour à terme les accompagner vers un club, une association où ils pourront pratiquer de manière autonome.

Pour parvenir à cette étape, il y a du travail ! Il faut créer un lien de confiance, que le participant retrouve de l’estime de soi, s’ouvre aux autres… C’est une étape tremplin, où l’activité physique a un rôle important à jouer ! 

 

Quel serait ton super pouvoir ?

 

Si je travaille au DAHLIR, ce n’est pas pour rien 😉 

J’aimerais faire en sorte que dans les relations humaines, chacun puisse être sur le même pied d’égalité, que l’on puisse échanger de manière fluide, sans notion de hiérarchie, ou autres. Bref je souhaiterais aller vers cette égalité sociale, ça me tiendrait à coeur ! 

 

Ta vision de l’accès aux loisirs pour tous ?

 

Dans l’idéal, ce serait que chacun-e puisse trouver l’activité de loisirs qui lui correspond. On a toutes et tous des appétences diverses et certaines activités de loisirs sont moins développées que d’autres.

Il n’est pas toujours facile de trouver chaussure à son pied. Pour moi, l’accès aux loisirs pour tous c’est permettre à chaque personne de pouvoir pratiquer l’activité qui correspond à ses envies et à ses objectifs du mieux possible. 

 

Un petit mot sur le DAHLIR ?

 

Depuis que je suis arrivé (juste avant la période de confinement !), je perçois une certaine philosophie collective qui pousse vers l’égalité et l’amélioration de chacun, du mieux possible.

C’est ce qui m’a marqué dès mon arrivée : cette possibilité de dialogue, de pouvoir exprimer ce que l’on pense ! 

J’ai hâte de pouvoir contribuer à développer cette philosophie ! 

 

Les centres de loisirs recherchent des animateurs supplémentaires.

Foire Aux Questions : la gestion de crise au DAHLIR.