Faire société en s’isolant, être dans l’inclusion en se confinant, apparent paradoxe eu égard aux missions du DAHLIR…


Nous vivons tous une période exceptionnelle, difficile, angoissante, durant laquelle notre obéissance, voire notre  soumission à des consignes publiques deviennent un devoir de citoyenneté, du jamais vu même par les plus anciens d’entre nous….

Vous allez, nous allons tous, vivre des semaines difficiles anxiogènes avec risques sanitaires, baisse de revenus, inquiétude pour nos proches…

L’ « esprit » DAHLIR qui vous anime au quotidien saura à la fois vous aider à traverser cette période et à voir, individuellement, comment chacun(e) peut être actif et aidant à titre personnel durant cette période.

Vous le savez le départ de cette pandémie est situé en Chine, alors pour illustrer cette situation je souhaite vous citer cette phrase de DENG XIAOPING : « qu’importe que le chat soit noir ou blanc l’important est qu’il attrape les souris »….

 

Hier et demain, nous avons fait et nous ferons société en aidant des personnes en difficulté à partager un quotidien de vie.

 

Aujourd’hui, à l’inverse c’est en nous confinant que nous pouvons aider  ces mêmes personnes tout en nous préparant à reprendre plus tard nos activités avec un sentiment d’appartenance accru à une même communauté, une même humanité..

Merci à chacun(e) pour votre engagement, prenez bien soin de vous et de vos proches et à très bientôt.


André Bertrand, président du DAHLIR.

Emploi : le DAHLIR recherche un médiateur quartier dans l'Ain

#JeVeuxAider : Rejoignez la Réserve Civique !