Elle fait partie des chargés d’accompagnement arrivés lors du séminaire DAHLIR au mois d’octobre dernier.  Fanny fait coup double : elle intervient sur les secteurs de Brioude et d’Issoire ! 


 

“En tant que chargée d’accompagnement, mon rôle est de soutenir la personne, l’accompagner si possible jusqu’à l’aboutissement de son projet de loisir en club ou en association.

Sur le secteur de Brioude, j’interviens en lien avec le CHRS Trait d’Union. Je travaille également avec l’ANPAA, la Mission Locale, le réseau des infirmières Asalee et les médecins pour développer le DAPAP 43, ainsi que les centres de loisirs sur le versant DAHLIR Handicap.

À Issoire, j’anime des séances à destination des personnes accompagnées par le CCAS. Je mène également des actions en lien avec avec l’hôpital de jour des Sorbiers, l’AFRET, le CMP pédo-psy ainsi que les centres de loisirs.

C’est aussi ce qui m’a décidé à intégrer le DAHLIR : la polyvalence, la variété des missions. J’anime des séances, j’accompagne des personnes et suis en lien permanent avec des partenaires. C’est très enrichissant !

 

Pour mener à bien sa mission, elle a listé quelques essentiels :

“ La patience et l’écoute avant tout ! L’observation, un travail de diagnostic me semblent nécessaires : il faut savoir s’adapter au territoire sur lequel on intervient, donc apprendre à bien connaître ses partenaires, leurs modes de fonctionnement”.

 

Breaking News ! Fanny animera désormais une permanence une fois par mois à destination des jeunes, la Mission Locale de Brioude. 

Elle dispose d’un bureau pour accueillir et accompagner les jeunes dans leurs projets de loisirs réguliers.

 

“C’est tout nouveau, ma première permanence a eu lieu la semaine dernière. Pour les jeunes, la pratique d’une activité de loisirs peut ouvrir des portes. Quand on parle de loisirs, ce n’est pas que le sport, il peut aussi s’agir d’activités culturelles, de bénévolat…

C’est un moyen de s’épanouir, de créer du lien social et pourquoi pas de développer un réseau qui pourra être profitable dans leur recherche d’emploi ou de formation. Dans tous les cas, pratiquer régulièrement une activité de loisir, c’est bénéfique pour la santé mentale et physique !

Mon rôle est de les aider à trouver une activité, une association qui leur correspond, où ils pourront trouver du plaisir.”

 

Lors de cette première permanence, Fanny a pris connaissance des lieux et a rencontré les travailleurs sociaux présents pour leur expliquer sa mission. 

 

“Ils savent ce que je fais et cela facilitera leur travail d’orientation pour la suite. L’accompagnement du DAHLIR peut être très complémentaire de leur travail. Si le jeune se sent bien physiquement et mentalement, ce sera profitable dans son quotidien. Il sera plus motivé et en forme. Cela pourra permettre de débloquer certains freins.”


Rendez-vous est pris pour les prochaines dates de permanence: le 9 mars et le 20 avril, à la Mission Locale de Brioude. 

Zoom sur l'Athletic Club du Val Vert : l'esprit d'ouverture et d'entraide.

Portrait de Justine chargée d'accompagnement dans les Hautes-Alpes