Parmi l’équipe du DAHLIR, se côtoient plusieurs profils et plusieurs métiers.

Outre nos missions d’accompagnement, pour faire fonctionner l’association, des missions “supports” sont nécessaires. Comme celle de Thomas, assistant administratif et comptabilité, au sein du DAHLIR depuis le mois de septembre 2019.


 

En quelques mots, qui es tu et quel est ton rôle dans l’association ? 

 

Je suis Thomas, passionné d’informatique, en contrat de professionnalisation au sein du DAHLIR depuis quelques mois. Je me forme actuellement au sein d’Espace Réussite, à Aiguilhe, dans le cadre d’un BTS Gestion des Petites et Moyennes Entreprises. J’ai 37 ans depuis peu et je suis papa de deux beaux garçons. Je vis en Haute-Loire depuis longtemps, même si je suis un “ch’ti” d’origine. 

 

Selon toi, quelles sont les valeurs clés de l’association ?

 

Je pourrais les résumer ainsi : bonne humeur générale, du positif et surtout aider les personnes. 

 

De quelle manière devient-on assistant administratif – comptabilité au sein du DAHLIR ?

 

D’abord, le hasard des choses… 

Pendant treize ans, j’étais moniteur d’auto-école. À la suite d’un accident, j’ai dû interrompre ma carrière et réfléchir à une reconversion. J’envisageais une formation dans l’informatique, mais des difficultés d’ordre familiale/géographique m’ont empêché de poursuivre cette voie…

C’est une rencontre qui m’a permis de connaître le DAHLIR. Celle d’un proche et d’un membre de l’association DAHLIR. À l’époque, l’association recherchait un-e assistant-e administratif-ve. C’est ainsi que j’ai pu effectuer une période de mise en situation professionnelle de quinze jours au sein du DAHLIR. Je me suis sentie bien dans l’équipe et on m’a encouragé à postuler à l’offre d’emploi. 

Malheureusement je n’ai pas réussi l’entretien d’embauche face à des professionnels dont il s’agissait du coeur de métier. 

On m’a alors proposé d’intégrer l’association dans le cadre d’un contrat de professionnalisation. L’objectif serait de me former à la fois en comptabilité et en informatique.

J’ai pris le temps de réfléchir et j’ai dit oui. L’ambiance, l’équipe, le coeur de métier… tout cela m’a donné envie de tenter l’aventure. 

 

Concrètement quelles sont tes missions ?

 

Je travaille en lien avec l’ensemble de l’équipe, particulièrement avec Jessica – assistante de direction et Thibaut – directeur adjoint. Le travail en équipe est un plus, pour moi ! 

Ma mission est d’appuyer les membres de l’équipe, en fonction de leurs besoins, dans des tâches de gestion, création de supports, type tableur…

Lorsque Jessica est absente, je la remplace sur la partie accueil. Plus tard, une fois formé j’interviendrai également sur la partie comptabilité. 

 

Aujourd’hui, tu apprends un nouveau métier. Qu’est ce qui te semble être le plus gratifiant et à l’inverse le plus compliqué ? 

 

Malgré mon âge, apprendre ne me pose pas de problème. Je m’inquiétais au début sur la moyenne d’âge des élèves du BTS et mon intégration au sein de ce groupe. Finalement, parmi la classe nous sommes trois qui sortons un peu des clous niveau âge. C’est un groupe assez mixte et ça se passe bien. 

Cela fait partie des leçons apprises cette année : il ne faut rien lâcher. Je suis plutôt battant et vais de l’avant. Même si ce n’est pas évident, il faut continuer ! Tu es papa tu te bats aussi pour tes enfants ! 

 

Qu’est ce qui te rends le plus fier aujourd’hui ? 

 

Je suis fier de ne rien lâcher, de recommencer une formation à plus de 30 ans, alors que je ne m’en sentais pas capable il y a encore quelques mois. Ce n’est pas anodin. Je serais encore plus fier lorsque je tiendrais ce diplôme entre mes mains. 

 

Partenaire du moment : ISBA Santé Prévention

Zoom sur le DAPAP, en Auvergne !